• Paganini la campanella
  • Saint Saens rondo capriccioso
  • Sarasate romance andalouse 
  • Falla suite populaire espagnole 
  • Franck sonate 

Pour couronner ses études au CNR de Montpellier et au Conservatoire Supérieur de Genève, Rebecca Chaillot se perfectionne à la prestigieuse Université d’Indiana (USA).

Elle partage le clavier avec son maître Emile Naoumoff, l’affiche avec Renaud et Gautier Capuçon, Laurent Korcia, Gilles Colliard, Honorine Schaeffer et la magie des soirs d’été avec artistes et mélomanes dans les festivals qu’elle dirige.

De Bach à Ligeti, tout le répertoire la passionne et on l’invite dans les festivals et théâtres partout en France et à l’étranger.

Parallèlement, Rebecca Chaillot a créé une salle de spectacles où elle se produit en récital ou en musique de chambre avec des musiciens invités. Un lieu qui accueille des artistes en résidence et des expositions.

Elle a fait le tour du monde avec le spectacle de la Compagnie des Nouveaux nez,  Franz Pianiste et clown de Concert, un duo entre une pianiste et un clown.

Dans la droite ligne des grands du clavier, elle a enregistré Chopin, Liszt, Schumann, Haydn, Beethoven, Ravel et Moussorgski et, plus récemment, La vie d’une femme.

Geneviève Laurenceau est considérée comme l’une des plus brillantes et hétéroclites  représentantes du violon français. Ses multiples activités de soliste, chambriste, pédagogue et directrice de festival font d’elle une musicienne accomplie, qui vit sa passion sous toutes ses formes.

Ses maîtres, Wolfgang Marschner, Zakhar Bron puis Jean-Jacques Kantorow, façonneront une artiste aux multiples facettes, à la croisée de trois grandes écoles européennes du violon, et Geneviève expérimente très jeune l’école de la scène.

Après plusieurs succès internationaux et un premier prix au concours international de Novossibirsk, elle remporte le cinquième concours Le Violon de l’Adami et réalise à cette occasion son premier disque, en compagnie du pianiste Jean-Frédéric Neuburger.

Premier violon Supersoliste à l’orchestre du capitole de Toulouse de 2007 à 2017, elle vit pleinement cette expérience, jusqu’à ce que son besoin de créativité se manifeste en lui faisant choisir une nouvelle voie.

Happée par l’aventure de l’enseignement en 2017, Geneviève occupe actuellement le poste de professeur de violon à l’IESM (pôle supérieur) d’Aix en Provence. Elle est directrice artistique du Festival de musique d’Obernai, fondé sous son impulsion en 2009.

Geneviève joue un violon du luthier Turinois Cappa, de 1700.


Tarifs

  • Plein tarif : 14€
  • Adhérents : 10€
  • Jusqu’à 14 ans : 7€